Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Obligation d'information sur les allergènes alimentaires

Les allergènes alimentaires doivent être indiqués aux consommateurs.

Les modalités d'application de cette obligation sont définies dans le décret du 17 avril 2015 relatif à l'information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non-préemballées.

Depuis le 13 décembre 2014, les professionnels de commerces alimentaires de proximité et de la restauration commerciale doivent identifier les allergènes à déclaration obligatoire (ADO) présents dans les denrées alimentaires et informer par écrit les consommateurs.

Ils devront également se former et former leur personnel. Toutefois, cette information ne concerne que les substances allergènes présentes volontairement dans les denrées alimentaires, mais elle ne tient pas compte des risques de contamination croisée.

 

Une démarche en plusieurs étapes:

      1. Identifier les allergènes présents dans les denrées alimentaires non-préemballées.

Produit par produit, le professionnel doit identifier tous les allergènes à déclaration obligatoire qui entrent dans la composition de ses fabrications ou de ses préparations, mais également ceux présents dans les produits qu’il achète et revend non-préemballé.

Il est ainsi nécessaire de vérifier les informations écrites transmises par les fournisseurs pour que l'information donnée au consommateur soit fiable et actualisée.

Il convient également d'identifier les ADO dans les produits alimentaires fabriqués dans l'entreprise.

Il s'agit:

  • Des céréales contenant du Gluten (blé, seigle, avoine…)
  • Des crustacés
  • Des œufs
  • De soja
  • De Lait
  • De moutarde
  • De graines de sésame
  • De fruit à coque (amandes, noisettes…)
  • De poisson
  • D'arachides
  • De céleri
  • De mollusques
  • De lupin
  • D'anhydride sulfureux et sulfite (concentration de plus de 10mg/kg ou 10mg/litre exprimées en SO2 total).

Une attention particulière sera portée aux ingrédients servant de base (fond de sauce, bouillon…)

Plus de détails 

 

      2. Informer le consommateur.

 

L'indication des ADO concerne les denrées alimentaires proposées non-préemballées ou emballée sur les lieux de vente en vue de leur vente immédiate.

 

Une simple information orale n’est pas suffisante ! L’information doit être obligatoirement écrite et peut-être complétée par une information orale. Elle doit figurer à proximité de la denrée non-préemballée.

Le professionnel a le choix du support de cette information. Celui-ci doit être toutefois facilement et librement accessible par les consommateurs sans que ces derniers aient besoin de poser des questions au personnel (exemple: affiche, carte, etc.).

Une affiche précisant la localisation de l’outil d’information peut être nécessaire pour que le client puisse y accéder aisément.

 

      3. Se former et former son personnel.

Le chef d'entreprise et son personnel sont invités à suivre une formation sur les allergies alimentaires et l’information sur les allergènes. Elle peut être complétée par une information écrite pour s’assurer que le personnel réponde “bien” au consommateur.