Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Deplanche Fabrication voit l'avenir avec les jeunes.

"Les hommes au centre de notre projet d’entreprise" – J-Ph. Ventura, Val Revermont

Deplanche Fabrication est spécialisé dans la conception, la réalisation et la mise au point d’outillages pour la plasturgie depuis 1977. Devenue une filiale de l’équipementier MGI Coutier en 2011, l'entreprise de Val Revermont s'est naturellement orientée vers le secteur Automobile et travaille principalement pour les sites européens du groupe.

Comme de nombreuses entreprises, Deplanche Fabrication est confronté à des difficultés de recrutement. Jean-Philippe Ventura, Directeur, explique que "notre moyenne d'âge en production est de 48 ans. Notre préoccupation actuelle est de remplacer les départs en retraite par de nouveaux collaborateurs qui sont parfois difficiles à identifier sur le marché de l’emploi". Il émet comme raison potentielle le déclin de la formation durant ces dernières décennies et une perception erronée du métier. Pour pallier à cela, il a choisi de miser sur l'apprentissage : "lorsque nous recrutons un apprenti, nous le formons à la fois à notre métier et à la culture de l’entreprise. Son épanouissement durant son apprentissage reste notre objectif et peut ensuite se traduire par une proposition d’embauche. C'est une des voies privilégiées aujourd’hui  pour renouveler l'équipe !"

Sur les conseils du service Ressources Humaines, Jean-Philippe Ventura s'est rapproché de la CCI de l'Ain. "Nous avions déjà été en contact sur d'autres dossiers – export, information sur la réglementation - pour lesquels les conseillers nous avaient aidés. C'est donc, tout naturellement, que je leur ai exposé ma problématique : intéresser des jeunes en recherche de formation à nos métiers." En plus de l'accompagnement dans les démarches pour intégrer un apprenti, la CCI de l'Ain délivre des conventions pour des stages de découverte. "Cette démarche permet à l'entreprise et au jeune de se découvrir pendant une semaine avant de s'engager pour 3 ans", résume le Directeur qui est convaincu de cette formule. "Nous devons miser sur la formation pour faire perdurer l'activité car se sont les Hommes qui sont au centre de notre projet d’entreprise !". Et même si cela n'aboutit pas à un contrat d'apprentissage, le stage "découverte" a le mérite de montrer l'industrie et de casser l’image des usines de Zola, dangereuses et sales.

C'est Axel Potelle qui a répondu à la proposition de Deplanche Fabrication. Ce jeune de 15 ans a découvert la filière "usinage" à un forum des métiers et le Bac pro associé, lors d'une journée porte-ouverte de l'AFPMA. Même s'il savait ce qu'il voulait faire, Axel Potelle a souhaité conforté son choix en s'immergeant en entreprise. "Avec les conventions de la CCI de l'Ain, j'ai pu faire, pendant les vacances, 3 stages de quelques jours dans 3 entreprises que j'avais ciblée." Dispositif léger, Axel a fourni à la CCI de l'Ain un curriculum vitae ainsi qu'une lettre de motivation. Ceux-ci ont été joint au dossier de l'entreprise avec une fiche de renseignement comportant les objectifs du stage et la période. Durant sa découverte, il a été pris en charge par son futur maître d'apprentissage qui lui a montré comment fonctionnait l'entreprise et ce qu'il allait apprendre s'il souhaitait poursuivre sur cette voie.

L'expérience a été un succès puisqu'Axel et Jean-Philippe Ventura ont signé ensemble pour 3 ans d'apprentissage… et peut-être plus !