Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Tradisteack, « de la fourche à la fourchette »

Mots-clés :

  • Imprimer
  • Agrandir
  • Diminuer
  • |

Christophe Grossat s’est porté candidat au « Mercure d’or » à juste titre.

Depuis son CAP boucherie, Christophe Grossat a impulsé un développement hors norme de son entreprise familiale. La SARL Tradisteak reprise à son père en 1999 emploie 9 personnes et réalise un chiffre d’affaires moyen de 1,8 M€. L’entreprise est implantée dans la zone industrielle de Reyrieux avec la boucherie charcuterie d’origine associée à un éleveur, et à Genay (Rhône) avec le magasin Tradi’fraîcheur ouvert en 2011. La première activité complémentaire à la boucherie – un primeur – est créée en 2005 à Reyrieux, rejointe par un Drive en 2013 sur les deux sites. Suivent le restaurant TradiGrill à l’entrée de la zone industrielle en 2010 et la boulangerie à côté de la boucherie en mai 2014.

Rien d’étonnant par conséquent à ce que Christophe Grossat se voit sollicité par la CCI en 2013 pour participer au Challenge du commerce et des services, concours national qui récompense d’un « Mercure d’or » les performances individuelles des entreprises commerciales. « Mon évolution étant positive depuis 15 ans, la CCI m’a demandé de présenter l’entreprise pour pouvoir déposer un dossier de candidature. Je n’ai pas été retenu, mais le concours m’a apporté un minimum de reconnaissance. Les élus locaux et de la CCI voient que les artisans et commerçants ne restent pas les deux pieds dans le même sabot, que des professionnels de métier savent proposer des produits de qualité, un service et un conseil. »

Si, à la reprise de la SARL, l’objectif était de pérenniser l’entreprise et de la développer, aujourd’hui la volonté est de créer un pôle multi-commerces avec la boulangerie, la boucherie charcuterie et les fruits et légumes. « L’objectif est aussi de former des jeunes pour avoir la chance de trouver des repreneurs dans les années qui viennent. »