Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Bar-Tabac Le Chamois en alerte

Mots-clés :

  • Imprimer
  • Agrandir
  • Diminuer
  • |

"Des sms qui nous signalent les cambriolages (…) nous devenons encore plus vigilants" – Manuel Lopez, Loyettes

Installé à l'entrée de Loyettes, le bar-tabac Le Chamois est géré depuis 2013 par les frères Lopez, Manuel et Benicio, épaulés par leur maman. Le commerce est très organisé à l'image de ses gérants : porte de gauche pour entrer dans le bar qui fait PMU tenu par Benicio ; porte de droite pour la presse et le tabac avec Manuel. Si le client est indécis, qu'à cela ne tienne ! Un passage communique entre les deux zones. "Ayant grandi non loin d'ici, nous connaissons ce fond de commerce et sa clientèle. C'est une des raisons pour lesquelles nous l'avons acheté, explique Manuel Lopez. 70% de la clientèle sont des habitués. Leur maman, ancienne commerçante, n'est pas loin pour leur apporter son expérience. C'est d'ailleurs à l'écoute de ses anecdotes, que les deux hommes ont anticipé des scénarios pour protéger au mieux Le Chamois de possibles effractions. "Lorsque nous avons été contactés par la CCI de l'Ain pour participer à une visite-sécurité avec les commerçants du village, nous avons accepté. Même si nous avions pris les devants, c'est toujours rassurant d'avoir des conseils, indique Manuel.

La CCI de l'Ain travaille avec la Gendarmerie et la Police Nationales et en collaboration avec les unions commerciales pour sensibiliser les commerçants à la sécurisation de leurs locaux. Elle organise régulièrement des visites-sécurité dans les différentes communes du département.

"Une personne de la Chambre et un référent Sûreté de la Gendarmerie sont venus visiter le bar-tabac. Nous avons fait le tour des installations. Le gendarme a validé ce que nous avions mis en place." Manuel Lopez rajoute que "l'échange permet aussi d'apporter des idées pour optimiser encore plus la sécurité et se tenir au courant de ce qui se fait."

Cette première rencontre pour inciter les commerçants à la prudence peut être renforcée par l'adhésion à Alerte Commerces. Manuel Lopez décrit le dispositif : "en s'inscrivant, nous recevons des sms qui nous signalent les cambriolages dans l'Ain. Lorsqu'un a lieu dans les environs, nous devenons encore plus vigilants".

Sans tomber dans la paranoïa, Manuel Lopez conclut "tant que c'est un plus, ça ne peut être que bénéfique".