Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Carol’Coiffure : les gendarmes, pour ne plus se faire de cheveux

Visite-conseil sécurité pour savoir si mon commerce est particulièrement vulnérable

Adhérente au dispositif Alerte Commerces, Carole Vayer apprécie aussi le nouveau service gratuit des visites-conseil de sécurité.

En avril dernier, les deux membres de la Gendarmerie qui avaient rendez-vous au salon Carol’Coiffure, à Pont-de-Vaux, ne venaient ni pour une coupe ni pour un délit. « J’avais déjà participé aux réunions d’information organisées par la Chambre et la Gendarmerie sur la sécurité, c’était intéressant. Quand j’ai su qu’ils proposaient des visites-conseil, je me suis inscrite », explique Carole Vayer, qui tient le salon depuis bientôt dix ans.

Comme d’autres commerces voisins, le sien a connu un cambriolage il y a trois ans. « On se sent moins visé quand on est plusieurs, le salon n’avait pas subi trop de dégâts, mais ce n’est quand même pas évident à vivre. Après, on a toujours un peu peur. »

Depuis, elle a installé un système d’alarme et posé un autocollant dissuasif sur les portes avant et arrière. « Lors de la visite-conseil, les gendarmes ont fait le tour du magasin, regardé toutes les ouvertures, ils ont remarqué une trace de coup de pied-de-biche sur la porte arrière : les voleurs n’ont pas réussi à ouvrir, c’est positif. »

Autre question de sécurité : que faire lorsque des personnes au comportement suspect ou violent entrent au salon ? Carole a déjà le bon réflexe de réunir l’équipe de travail – « Si les gens voient qu’on est plusieurs, c’est plus facile » – et de prévenir les gendarmes si besoin. Adhérente au dispositif Alerte Commerces, elle apprécie le service : « Si on a l’info sur un vol pas loin, on fait plus attention. » À suivre, l’idée d’équiper le salon d’une vidéosurveillance…

Quant aux prochains travaux, ils ne seront pas directement liés à la sécurisation mais à la mise aux normes en matière d’accessibilité aux personnes handicapées.