Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Caveau des Demoiselles

Caveau des Demoiselles : à la conquête de l’Europe

"L’atelier technique Export permet de gagner du temps." – Patrick Guillermin, Andert-et-Condon

Le gérant du Caveau des Demoiselles ne tarit pas d’éloges sur les bienfaits de l’accompagnement dont il a bénéficié pour son projet de développement.

"Chaque année, nous avons beaucoup de clients belges qui viennent acheter du vin. Cela m’a semblé opportun d’exporter." Patrick Guillermin, gérant du Caveau des Demoiselles à Andert-et-Condon, se lance dans l’aventure en 2012. "Quand on a une petite entreprise comme la mienne, dans un coin du Bugey, l’export apparaît comme une montagne !" Ce spécialiste de la commercialisation des AOC du Bugey y pensait depuis quelques années, sans piste concrète. "En un an, grâce à la prise de contacts de la CCI, je suis passé de la théorie à la réalité économique."

L’entrepreneur s’inscrit pour participer à la mission de rendez-vous d'affaires en Autriche proposée par la CCI, et organisée par Ubifrance. "C’est un pays économiquement stable. Nous y sommes allés en février 2013 pour y rencontrer des clients potentiels. Nous leur avons proposé des dégustations et j’ai livré les premières commandes mi-mars." En avril de la même année, le responsable commercial jette son dévolu sur les cavistes belges.

Dans le cadre de son projet de développement, Patrick Guillermin participe également aux Ateliers Techniques Export. "C’est intéressant à double titre : l’atelier nous donne un retour d’informations d’intervenants qui connaissent le terrain et nous permet de gagner du temps. En matière de financement, j’ai pu contracter une assurance par la Coface pour pouvoir prospecter sans rompre l’équilibre financier de l’entreprise. C’est primordial."

Depuis 2013, l'entreprise continue de développer petit à petit son travail à l'export notamment avec l'Autriche et la Belgique.