Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

La Note sucrée, créateur d'excellence.

La Note sucrée, créateur d'excellence.

"La CCI apporte une expertise, des idées d'adaptations et surtout une garantie officielle" – N.Fumas, Montluel

Montluel a sa Note Sucrée ; une pâtisserie d'excellence dirigée par Nadège Fumas et son mari Laurent depuis 2002. Engagés dans leur métier, ils n'hésitent pas à imaginer de nouveaux produits (pâtisseries et chocolats intégrants des produits locaux).

Ils ont à cœur de travailler avec des produits de qualité. C'est pourquoi depuis octobre 2019, ils ont adhéré à la marque Saveurs de l'Ain.

Le Département et les Chambres consulaires de l'Ain ont confié à Aintourisme le pilotage de cette marque visant à valoriser et développer la richesse culinaire du territoire au bénéfice direct des acteurs de la filière. "Nous avons souhaité adhérer à la marque car nous sommes sensibles aux circuits courts et au consommer local. Il est important pour nous de faire avec ce qui est à côté de chez nous… surtout quand il s'agit d'ingrédients d'excellence !" explique Nadège Fumas. Elle indique que l'adhésion est facile puisqu'il s'agit de répondre à certains critères et de signer une charte d'engagement.  "Nous avons pu profiter de la tournée de promotion des savoir-faire des commerçants du département, organisée par la CCI de l'Ain, et qui mettait l'accent sur la marque Saveurs de l'Ain, pour mettre en avant ce que nous savions faire et comment nous le faisons."

La dirigeante, qui participe depuis plusieurs années au rendez-vous automnal de la CCI, salue l'importance de ces rencontres. "Nous avons la chance d'avoir une union commerciale dynamique qui fédère et se fait le relais des actions de la CCI." Elle donne l'exemple d'A deux pas, mon commerce c'est encore+… qui, durant toute l'année, a publié sur Facebook les portraits des commerçants de tout le territoire. "Nous avons pu animer la boutique, renforcer la fidélisation de nos clients et de notre notoriété." Nadège Fumas souligne l'importance de travailler collectivement : "ça rebooste et ça stimule !"

Outre le travail collectif avec la CCI de l'Ain, la pâtissière insiste sur le volet accompagnement individuel. "C'est une institution sérieuse sur laquelle nous pouvons compter. Les conseillers sont là pour nous aider et nous rendre service."

C'est pour cette raison, qu'elle a sollicité la Chambre pour le montage de son dossier d'aides pour effectuer des travaux dans son magasin. "C'est toujours un plus pour avoir les moyens de réaliser son projet comme on le souhaite. La CCI apporte une expertise, des idées d'adaptations et surtout une garantie officielle qui est rassurante pour tout le monde."

Nadège Fumas apprécie également les formations dispensées par la CCI comme par exemple celle dédiée aux réseaux sociaux, Facebook Commerçants. "C'est essentiel de se former pour rester informé et à l'écoute si on ne veut pas être dépassé. Cela permet également de savoir ce qui est officiel et de rester à la page. En plus des échanges enrichissants, cela permet de sortir de son commerce pour voir ce qui se passe ailleurs."

Ces notions de partage sont ancrées dans la philosophie des deux dirigeants puisqu'ils intègrent régulièrement des apprentis pour transmettre leur savoir-faire : "c'est nécessaire pour la vie de l'entreprise et surtout pour son avenir ! On ne peut pas espérer passer son activité et son savoir-faire s'il n'y a personne à qui transmettre. Et puis du sang neuf c'est toujours avantageux pour se remettre en question afin d'évoluer."