Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Le second souffle de D2P Box et de Billon

Mots-clés :

  • Imprimer
  • Agrandir
  • Diminuer
  • |

« Nous avons un bijou et nous avons besoin de partenaires financiers pour le développer. » La conviction de Jean-Paul Gouret, gérant, et de Xavier Minsac, responsable commercial, résume à elle seule le défi que D2P Box doit relever. « L’entreprise pourra générer 7 à 10 millions de chiffre d’affaires par an si les investissements sur le plan commercial, technique et humain sont au rendez-vous. » La Sarl gérée par Jean-Paul Gouret depuis 2007 a repris la maison et la marque commerciale Billon en juin 2013. « Ma première priorité a été de maintenir et de sécuriser l’outil de production et le personnel. » D2P Box s’est réorganisée et développe trois activités : sa propre ligne de tissus pour le prêt-à-porter, sa ligne haut de gamme pour le bain et la lingerie avec ses mailles en polyamide et lycra, et une troisième ligne, plus technique, pour l’industrie notamment aérospatiale, automobile et militaire. Elle offre des solutions sur mesure grâce au savoir-faire de son personnel et à deux unités de production dans la Plaine de l’Ain, Tricotage de l’Ain (T.D.L) et Alberti Enoblissement, usine de teinture indispensable à son développement.

« L’autre intérêt d’intégrer Billon, c’est le grand export et le moyen pour l’outil de production de tourner toute l’année, car nous travaillons dans les deux hémisphères. » L’entreprise réalise 60 % de son activité à l’export et vise les 80 %. « Nous avons un agent aux États-Unis, en Australie, en Italie et en Espagne, ainsi qu’un showroom au cœur de Manhattan », précise Xavier Minsac. D2P Box expose également sur les salons professionnels tels qu’Interfilières à Paris ou New York. Actuellement, l’entreprise prépare un voyage prospectif au Japon avec l’aide de la CCI. Son positionnement devrait particulièrement séduire les grandes marques nippones.