Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Bureau Vallée met ses compteurs énergie au vert

"Un prédiagnostic énergie pour mettre en lumière mes besoins et franchir le pas" - Michel de Souza, Bellegarde

 

D'un intérêt général, Michel de Souza a fait de la démarche environnementale un intérêt particulier pour améliorer le bâtiment de son entreprise.

En 2008, après 25 années en tant qu'employé dans l'industrie, le quinquagénaire se lance dans l'entrepreneuriat. Il investit dans une moyenne surface spécialisée où il installe l'enseigne franchisée Bureau Vallée, dédiée à la vente bureautique, informatique, mobilier de bureau et services. Aujourd'hui il emploie 2 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 900 000€ (2015).

Son local commercial est un bâtiment dit double peaux qui garantie une bonne isolation pour conserver la chaleur : avantage en hiver mais inconvénient lorsque les températures deviennent estivales. Face à ce désagrément, Michel de Souza a cherché des solutions pour rafraichir son magasin sans générer de surcoût.

Pas à pas son projet s'est développé. Il a commencé à évaluer sa dépense énergétique pour "voir où je pourrais faire des économies, explique-t-il. Ma principale source de consommation était l'éclairage avec des néons et le chauffage au gaz. Pour le premier point je me suis penché sur les éclairages led et pour le second sur un  système de climatisation réversible". Au fil de ses recherches, il a appris qu'il pouvait bénéficier d'aides de l'Etat pour ses installations. "Initialement, je me suis rapproché de la CCI de l'Ain pour voir dans quelle mesure je pouvais prétendre à ces aides."

Le dirigeant se réjouit de cette prise de contact car "la CCI s'est invitée dans la réflexion qui au départ était purement informationnelle puis est devenue plus technique. J'ai été mis en contact avec un conseiller qui m'a renseigné et m'a proposé un prédiagnostic énergie pour mettre en lumière tous mes besoins et franchir le pas. Les résultats ont consolidé mes recherches et m'ont conforté à les mettre en action."

En janvier 2015, tout l'éclairage a été changé au profit de led, moins énergivores, et une climatisation réversible sera installée à l'été. Michel de Souza a prévu ainsi de faire une économie de 40% sur sa facture énergétique.