Espace personnel

Mot de passe oublié

Vous êtes ici

Fac-Similé consolide sa politique déchet.

"Clarifier les éléments afin de s'approprier la politique déchet" – Christophe Hoorne, Saint-Denis-lès-Bourg

Technicien dans l'une des filiales du groupe Canon, Fac-similé Rhône-Alpes, Christophe Hoorne est devenu coordinateur Qualité Environnement "par intérêt personnel et professionnel. En dehors de l'argument marketing, je pense qu'il y a une réelle utilité pour les entreprises de mettre en place une politique déchet. Outre le fait que cela soit au cœur de l'actualité avec la nécessité de limiter l'usage des ressources naturelles, cela peut être un plus lors des appels d'offres en traduisant un engagement de qualité de service de la part de l'entreprise."

Certifiée ISO 14 000, l'entreprise doit répondre à des normes spécifiques. Des audits externes sont effectués régulièrement. "Cela nécessite au préalable toute une phase d'apprentissage pour comprendre la démarche ISO 14 000, ce que signifie la norme et ce qu'elle implique" explique Christophe Hoorne qui s'est rapproché de la CCI de l'Ain pour "clarifier les éléments afin de s'approprier la politique déchet à mettre en place dans l'entreprise. La CCI de l'Ain a un réel rôle d'alerte et de conseil afin d'être le plus précis et à jour". Ainsi, savoir qu'il peut se fier à cette source d'information le soulage. La réglementation évolue très souvent et "lorsque ce n'est pas son métier d'origine, avoir ne serait-ce qu'une alerte participe à être performant".

Lorsque la filiale a déménagé ses locaux à Saint-Denis-Lès-Bourg, il a pris rendez-vous avec la Chambre pour un pré-diagnostic environnement  afin de vérifier si le site répondait aux exigences normatives : "un conseiller est venu dans nos locaux pour analyser notre activité et nos pratiques. Suite à cette collecte d'informations sur le terrain, il nous a remis un rapport d'une trentaine de pages qui m'a permis, entre autre, de compléter le document des risques. A noter que l'expérience de l'Ain s'est répercutée positivement au niveau du groupe, et notamment sur le second site basé à Saint Etienne".

S'en est suivi un travail complémentaire pour la mise en place d'outils de gestion et d'analyse. "Nous avions un registre des déchets mais beaucoup moins complet que l'outil de gestion et d'analyse des déchets  proposé par la CCI. Celui-ci va plus loin que le simple tonnage et les coûts. Il permet une vision plus poussée qui aide à maitriser tout le circuit de traitement des déchets afin de faire évoluer nos coûts en fonction des projets."

Tout ce processus a également aidé le coordinateur Qualité Environnement à sensibiliser les équipes en interne "pour que la gestion des déchets devienne un réflexe. L'environnement est aujourd'hui une thématique qui imprègne toutes les sphères et qui peut rapporter", conclut Christophe Hoorne.